top of page
  • Photo du rédacteurLaury

LE CAFÉ THIRD WAVE, C'EST QUOI?

Nous avons vu, durant le mois de février, le concours de l’organisation Third Wave (merci à toustes ayant voté pour nous, ça nous réchauffe le coeur), mettant de l’avant les cafés et torréfacteurs de troisième vague. Mais qui sont-elles, ces compagnies de la troisième vague? Et c’est quoi, les vagues de café? En voici un petit résumé.



 

La première vague de café


Il est possible de retracer la première vague jusqu’aux années 1800. La première vague de café peut être qualifiée comme un café de commodité, de moins bonne qualité. Ce sont des cafés qui sont vendu en gros, dans les restaurants, les hôtels et les supermarchés. Certaines marques populaires sont MaxWell House, Folgers ou Nescafé.


La plupart de ces cafés n’ont pas d’indication sur l’origine, le producteur ou la ferme. Souvent, il s’agit de procédés et de mélanges de base, permettant de distribuer un café à grande échelle et en grande quantité.







Les cafés de la deuxième vague


La seconde vague de café a commencé dans les années 1990, un peu en même temps que la compagnie Starbucks commence à grandir et bâtir son influence dans le monde du café. On peut également penser à des compagnies telles que VanHoutte, Second Cup, ou Tim Hortons. Ces compagnies commencent à comprendre que les consommateurs cherchent une expérience de café différente, de même que des breuvages de meilleure qualité.


Une seconde caractéristique de cette vague est que ces compagnies ont commencé à intégrer de plus en plus le lait dans leurs breuvages, ainsi qu’à créer de plus en plus de breuvages basés sur le café, tels que des frappucinos, afin d’attirer une clientèle plus vaste que seulement les adultes.


La troisième vague de café

La troisième vague de café commence en 2010, et c’est celle dans laquelle nous sommes toujours aujourd’hui. Constiuée d’amateurs de cafés, la qualité des breuvages est augmentée, les liens entre les torréfacteurs et les producteurs sont plus directs et en général, les torréfacteurs mettent l’accent sur l’écoresponsabilité de leurs produits.

Par exemple, sur les sacs de grain, on ne voit pas seulement le pays d’origine, mais bien la ferme, le producteur, le procédé de séchage ainsi que plusieurs autres descriptifs du grain. La torréfaction est effectuée de manière à faire ressortir du mieux possible les caractéristiques individuelles de chaque grain, au lieu de créer un profil de saveur de base pour chaque région.


Les cafés de la troisième vague sont généralements amménagés dans un environnement où il est possible pour les consommateurs de voir comment leurs breuvages sont préparés. Les baristas ont ont également gagné beaucoup plus de respect avec l’arrivée de la troisième vague. Grâce à la transparence entre les producteurs, les torréfacteurs et les cafés, les baristas peuvent raconter l’histoire des grains vendus, ainsi que mieux conseiller les consommateurs sur les breuvages qui peuvent satisfaire leurs préférences.


 

La troisième vague de café : un mouvement, une expérience, un focus sur le consommateur. Peu importe la façon dont vous souhaitez la décrire, nous sommes chanceux de pouvoir assister à l'évolution de cette industrie. Avec un focus présent sur la production et la qualité, la troisième vague guide l'industrie du café vers un meilleur café, un café équitable, faisant bénéficier toutes les étapes de la chaîne de production.



22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page