OI000063.JPG

 Ton prochain café préféré 

Le jour se lèvera

Le jour se lèvera

Gabriel Osson

Les Éditions David

 

Quatrième de couverture:

 

"Fred Baptiste leur avait écrit quelques mois plus tôt pour "réunir en un seul bloc révolutionnaire toutes les forces vives de l'exil". "Il n'y a point de liberté sans révolution, affirmait-il. Il faut du sang pour améliorer le monde. Haïti peut et doit survivre, mais le gouvernement dictatorial duvaliériste ne peut et ne doit survivre en Haïti." Le sous-groupe armé de Jeune Haïti ouvrirait un seconf front dans la Grande-Anse afin de créer une brèche et de prêter main-forte à celui de Fred et Rennel. De cette façon, ils feraient croire à une attaque multiple et forceraient le régime à déployer les ressources militaires du pays à deux endroits à la fois.

 

Vers la fin du mois de juillet, Jeune Haïti rassembla les treize volontaires pour la prochaine expédition. Répondant à l'appel, Henri suspendit ses activités en cours pour partir rejoindre ses amis volontaires en Floride sans rien dire à son oncle Gaston et à sa tante Marie-Rose et sans avertir l'Université. Il rangea soigneusement sa chambre et profita d'une sortie de ses hôtes pour filer à l'Anglaise."

    23,95C$Prix